Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement et mesurer l’audience du site internet Les Matériaux. Vous avez évidemment la possibilité de modifier les paramètres afin d’activer ou de désactiver en tout temps chaque catégorie de cookies.
Pour en savoir plus à propos des cookies.
Personnaliser mes choix
Cochez afin d’activer ou désactiver l’utilisation des cookies.
Cadenas COOKIES STRICTEMENT NÉCESSAIRES

Il s'agit des cookies qui sont nécessaires pour le fonctionnement du site Web et qui permettent que vous soyez en mesure de compléter les services que vous demandez.

Cookies de performance
Black chevron Red chevron

Ces cookies nous permettent de recueillir des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent le site, par exemple pour compter les visiteurs et cartographier comment les visiteurs se déplacent dans le site. Ils enregistrent votre visite sur le site, les pages que vous avez visitées et les liens que vous avez suivis.

COOKIES publicitaires
Black chevron Red chevron

Ces cookies nous permettent de vous montrer des publicités sur mesure sur des sites tiers, sur la base de l'intérêt pour nos produits et services que vous avez manifesté pendant votre visite sur notre Site Web.

Aménagement extérieur

07/06/2021

Comment bien appliquer une peinture / lasure ?

Comment bien appliquer une peinture / lasure ?

Peindre soi-même peut être une bonne idée pour rajeunir votre intérieur ou pour valoriser vos extérieurs tout en les protégeant. L’opération n’est pas compliquée, mais de nombreux éléments, comme le choix de la bonne peinture et des outils ou la préparation du support, sont à prendre en compte pour obtenir un résultat esthétique et durable.

Le choix des produits

Il existe de nombreux produits de finition et de protection pour tous types de surfaces : peintures, lasures, vernis, saturateurs, huiles… Il vous faudra choisir votre produit non seulement en fonction de la couleur et du rendu souhaité (mat, brillant, satiné), mais aussi en fonction de ses caractéristiques techniques.

Proposée dans une large gamme de coloris, la peinture est constituée de pigments, de solvants, de liants, de charges et d’additifs. Elle a un haut pouvoir couvrant et peut s’appliquer sur tous les matériaux. Il existe des peintures spéciales pour le bois, le fer, les pièces humides, etc. La peinture finition Cecil PEV55 Velours, par exemple, est particulièrement adaptée pour les pièces très sollicitées comme les couloirs, les salles de restaurants ou les escaliers. De très haute lessivabilité, cette peinture offre une excellente protection contre les taches et les chocs.



La lasure est un produit filmogène hydrofuge composé d’un liant (résine, par exemple) et d’un solvant. Elle s’utilise majoritairement pour traiter les bois extérieurs ou intérieurs, mais aussi les matériaux minéraux comme le béton ou la pierre. Quand elle est transparente, incolore ou teintée, elle permet de conserver le veinage naturel du bois ; quand elle est opaque, elle est plus chargée en pigments et masque le grain. Les lasures opaques, comme par exemple la lasure Cecil Opaq LX pour bois verticaux, offrent une haute protection contre les UV et les intempéries.



Le saturateur est un produit de protection non-filmogène formulé en phase aqueuse. Il imprègne le bois et le nourrit en profondeur, tout en conservant son aspect et son toucher naturel, agréable notamment si l’on marche pieds nus. Pour vos abords de piscine vous pouvez choisir, par exemple, le saturateur terrasses SX 725 de Cecil avec une forte résistance aux taches et à l’eau chlorée, ainsi qu’une action antiglisse même sur des bois mouillés.



L’huile fonctionne par pénétration, comme le saturateur, mais elle est composée principalement d'huiles végétales, et donne un rendu plus mat.

Enfin, le vernis est composé d’une résine dissoute dans un solvant et forme un film imperméable qui « emprisonne » le bois et ne le laisse pas respirer, à la différence de la lasure. Il est surtout indiqué pour les bois à l’intérieur de la maison.

Les outils indispensables

Pour bien appliquer une peinture ou une lasure, de bons outils sont indispensables. Il faudra vous équiper de pinceaux de qualité qui ne perdent pas leurs poils, d’un bac à peinture avec une grille d’essorage et de rouleaux à peinture. Choisissez un rouleau à poil ras pour les laques et les peintures brillantes, un rouleau à poil court ou mi-long pour les peintures satinées ou mates, un anti-gouttes pour les plafonds. Un manche télescopique sera utile pour atteindre les endroits en hauteur. Différents types de pistolets à peinture peuvent également être utilisés pour appliquer vite et bien vos peintures, lasures et vernis : pistolets à air comprimé ou haute pression, stations de peinture basse pression…

Un escabeau, une bâche en plastique pour protéger les sols ou les meubles et un ruban de masquage (scotch à peinture) seront également utiles.

La préparation du support et du chantier

Quel que soit le produit choisi et la surface à peindre, bien préparer le support est indispensable, sinon le résultat risque d'être imparfait et la peinture risque de s’écailler très vite. Si la surface à peindre est sale, il convient de bien la lessiver avant de la rincer puis de la sécher. Il faut combler les fissures, enlever les restes de l’ancienne peinture avec une brosse métallique rigide et poncer avec du papier abrasif. Dans certains cas, il vous faudra procéder au décapage avec un produit adapté à la nature du support (essence de térébenthine, décapant à base de soude, etc).

Pour préparer le chantier, il faut d’abord enlever au maximum tout ce qui peut recevoir des projections de peinture et protéger avec des bâches et du ruban de masquage le sol, les menuiseries et les accessoires qui restent, comme les poignées de porte, par exemple.

Pour peindre, choisissez de vieux habits confortables ou une combinaison de peinture jetable. Protégez vos cheveux, munissez-vous d’un masque, de gants en latex et de lunettes de protection. A l’intérieur, ouvrez grand les fenêtres. Et pour vos travaux de peinture en extérieur, assurez-vous que le temps sera sec, avec des températures comprises entre 12 et 25°C.

L’application de la peinture

Une fois la préparation terminée, il est possible de passer à l’étape suivante : l’application d’une sous-couche. Celle-ci n’est pas toujours indispensable, mais fortement conseillée pour éviter que votre support ne « boive » trop de peinture ou que cette dernière adhère mal.

Après le séchage de la sous-couche, vous pouvez appliquer votre peinture. Mélangez bien votre produit avant de commencer afin d'obtenir une répartition uniforme des composants. Commencez par peindre les bords et les coins avec un pinceau, puis utilisez un rouleau pour les grandes surfaces uniformes. Pour lasurer, optez plutôt pour des pinceaux plats et larges. Essorez bien vos outils pour éliminer le surplus de produit et éviter les coulures. Respectez le temps de séchage indiqué sur l’étiquette du produit et appliquez une deuxième couche. Et si votre surface est exposée au soleil ou à l’humidité, une troisième couche pourra s’avérer nécessaire.

Peindre un mur, une cabane dans le jardin ou un petit meuble est à la portée de tous. Suivez nos conseils et vous pourrez être fier d’un travail bien réussi !

0 commentaires

Laisser un commentaire

*Champs obligatoires

loader