Cochez afin d'activer ou désactiver l'utilisation des cookies.
Cadenas COOKIES STRICTEMENT NÉCESSAIRES
Black chevron Red chevron

Il s'agit des cookies qui sont nécessaires pour le fonctionnement du site Web et qui permettent que vous soyez en mesure de compléter les services que vous demandez.

Cookies de performance
Black chevron Red chevron

Ces cookies nous permettent de recueillir des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent le site, par exemple pour compter les visiteurs et cartographier comment les visiteurs se déplacent dans le site. Ils enregistrent votre visite sur le site, les pages que vous avez visitées et les liens que vous avez suivis.

COOKIES publicitaires
Black chevron Red chevron

Ces cookies nous permettent de vous montrer des publicités sur mesure sur des sites tiers, sur la base de l'intérêt pour nos produits et services que vous avez manifesté pendant votre visite sur notre Site Web.

Close box
Nous utilisons des cookies pour assurer le bon fonctionnement et mesurer l'audience du site internet Les Matériaux. Vous avez la possibilité de modifier les paramètres afin d'activer ou de désactiver en tout temps chaque catégorie de cookies. Pour en savoir plus à propos des cookies, veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité des données.
Paramètres
J'accepte

Gros oeuvre

03/08/2020

Comment bien assurer l'étanchéité de sa toiture ?

Comment bien assurer l'étanchéité de sa toiture ?

Bitumage, pose d’écran HPV ou de membrane en PVC – différentes techniques vous permettent de protéger votre habitation en rendant votre toiture parfaitement hermétique. Quelle méthode préférer et pourquoi l’étanchéité de toiture est-elle si importante – on vous explique tout dans notre petit guide !

L’importance de l’étanchéité d’un toit

Quand il faut protéger sa maison contre les désagréments climatiques et empêcher l’eau et l’air de pénétrer à l’intérieur en causant des dégâts, le toit se retrouve en première ligne. Mais sans une bonne étanchéité, le toit de votre maison ne peut pas remplir efficacement sa fonction protectrice.

Si vous avez une mauvaise étanchéité à l’eau, des fuites ou des infiltrations, parfois visibles à l’œil nu, peuvent apparaître, tout comme des problèmes d’humidité plus discrets, mais tout aussi désagréables, avec l’apparition de moisissures et la dégradation de l’air intérieur. La mauvaise étanchéité à l’air, quant à elle, peut causer des déperditions de chaleur, d’où la perte de confort thermique et la diminution de l’efficacité du chauffage provoquant à son tour l’augmentation de la consommation énergétique.

Les défauts d’étanchéité peuvent aussi être à l’origine du soulèvement des tuiles lors des vents violents, ou de la surcharge de la charpente pouvant provoquer des déformations en cas d’importantes chutes de neige. La structure même du bâtiment peut se retrouver fragilisée !

Réaliser l’étanchéité d’une toiture

Pour assurer une étanchéité à l’air de votre toiture, on peut procéder soit à l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), soit à l’isolation par l’intérieur.

L’ITE offre de bonnes performances et permet de réduire les ponts thermiques, tout en préservant le volume des combles et en laissant la charpente apparente. Pour réaliser une ITE, il existe deux principales techniques : la technique du sarking et la technique des panneaux sandwich. La première consiste à poser un isolant entre la charpente et la couverture, par couches successives, la deuxième opère avec des panneaux autoportants 3 en 1 : support de couverture + couche isolante + sous-face décorative.

L’isolation par l’intérieur – qu’il s’agisse de l’isolation par insufflation, avec des plaques rigides ou un matelas isolant souple – nécessite la pose d’une sous-toiture afin de protéger l’isolant et d'empêcher son humidification.

En ce qui concerne l'étanchéité à l’eau, c’est la pose des tuiles qui l’assure en premier lieu : la pose traditionnelle - à recouvrement, ou la pose à emboîtement - avec un système de rainures moulées. Mais pour éviter à coup sûr les fuites, l’installation d’un écran de sous-toiture reste tout de même indispensable : il recueille les eaux d’infiltration et les conduit jusqu’à la gouttière, tout en réduisant le risque de soulèvement des éléments de toiture et en faisant barrage aux oiseaux, aux insectes et à la pénétration des poussières.

Il existe différents types d’écrans : écran haute perméabilité à vapeur (HPV, indispensable en neuf pour l’obtention d’un label BBC), écran réfléchissant (limite la chaleur en été), ou écran non respirant (bitumineux ou synthétique, dont la pose nécessite un vide d’air entre l’écran et l’isolant).

Étanchéifier une toiture plate

Les toits plats ou les toits-terrasses sont encore plus exposés aux problèmes d’étanchéité à l’eau que les toits pentus du fait de leur configuration empêchant une évacuation rapide des eaux pluviales. La pose d’un revêtement spécifique étanche permet d’y faire face (à noter qu’en cas de toiture végétalisée, ce revêtement doit également résister à la pénétration des racines).

Pendant longtemps, la solution d’étanchéité de toit terrasse la plus populaire a été le bitume. La chape bitume, présentée sous forme de rouleaux pouvant être posés à froid ou à chaud, possède des propriétés d’imperméabilisation et d’isolation, ainsi qu’une résistance aux UV. Peu onéreuse, elle convient à tous les supports.

Une membrane en PVC, plus légère, peut être une bonne alternative, tout comme un système d’étanchéité liquide à base de résine, particulièrement adapté pour la pose sous carrelage. Mais c’est la pose d’une membrane en EPDM et en d’autres caoutchoucs synthétiques (élastomères) qui offre une étanchéité de toit-terrasse vraiment durable. Vendu en grandes largeurs, ce matériau limite les soudures, sources potentielles de fuites, ne pollue pas les eaux pluviales et favorise l’implantation des espaces végétalisés. 3T France propose notamment sa membrane d’étanchéité Rhepanol® à base de polyisobutylène (PIB), qui permet de réaliser des toitures sous gravillons, dalles sur plots ou végétalisation. Cette membrane peut être posée directement sur l’ancienne étanchéité bitumineuse et convient ainsi aussi bien à des constructions neuves qu'à la rénovation. Ses bords auto-soudants permettent de réaliser une étanchéité à froid et apportent gain de temps et confort de pose.



Pas d’étanchéité sans ventilation

On ne peut procéder à l’isolation d’un toit sans penser à la ventilation, car celle-ci est nécessaire pour lutter contre la condensation pouvant entraîner l’apparition de moisissures, mettant potentiellement en péril la charpente.

Ainsi, les toits plats demanderont la création de lames d’air qui communiquent avec l’extérieur à l’aide d'aérateurs ou grilles de ventilation. Pour les toits en pente on peut générer la circulation d’air avec des tuiles de ventilation (chatières) ou des closoirs de faîtage. Ces derniers améliorent grandement l’étanchéité et sont obligatoires pour les toits à double pente. Le closoir de ventilation Delta-Eco Roll de la marque Doerken, notamment, offre une sécurité contre la pénétration d’humidité, mais aussi de pollen et de poussières. Conçu en tissu composite résistant à la déchirure et très perméable à l’air, il est souple et permet une pose aisée à froid sur toutes les toitures en pente.



Même si vous avez tout mis en œuvre pour garantir une étanchéité parfaite pour votre toit, il est très important de le surveiller régulièrement en examinant son état et en assurant son nettoyage une fois par an afin d’enlever les feuilles mortes et les mousses accumulées. Cela vous permet de préserver facilement votre toit et d’éviter tout problème d’étanchéité !

0 commentaires

Laisser un commentaire

*Champs obligatoires

loader